L’immeuble Ultonia, un point de rencontre à Gérone depuis plus de 50 ans

L’un des coins mythiques de la ville de Gérone est le bâtiment Ultonia. Situé sur le bastion de la Santa Cruz, un petit vestige de l’ancienne muraille qui encercle la cité, l’édifice fut construit en 1944 y depuis lors il est devenu un point de référence culturelle et de divertissement de la ville.

À ses débuts, le bâtiment abritait le cinéma Ultonia, qui est vite devenu le centre de référence culturelle et de divertissement de la ville. Quelques années après est arrivée la Granja-Cafeteria Ultonia, le premier établissement proposant des bals et de la musique en direct de style art-déco de la ville ; suivi plus tard par l’ouverture de l’hôtel Ultonia.

Sous tous ses aspects, le bâtiment Ultonia, qui actuellement abrite deux hôtels, l’hôtel Ultonia (3 étoiles) et l’hôtel Gran Ultonia (4 étoiles), mais aussi le Room 118 et le Secret de Girona, demeure l’un des points clés de la ville.

1890 : La ville de Gérone, qui a connu maints sièges, guerres, et qui est lourdement fortifiée, fait face au changement de siècle dans l’effervescence et l’envie de changements. Les habitants pensent que pour continuer de croître, ils doivent aller au-delà de l’enceinte fortifiée qui les encercle.

1941 : La propriété acquit le site où se trouvent actuellement les hôtels. Jusqu’en 1908 on trouvait sur ce terrain le « bastion de la Santa Cruz », référence depuis la fin des années 1600 comme fragment des remparts de Gérone.

1944 : Construction du bâtiment actuel, d’architecture monumentaliste, par l’architecte renommé Bosch Reig. Il est répertorié dans l’Inventaire du Patrimoine Architectural de Catalogne. L’édifice reçoit le nom d’Ultonia (latinisation d’Ulster), en l’honneur du régiment qui a défendu la ville durant le troisième siège de Gérone en 1809.

1945 : Le jour de la saint Narcisse, on inaugure le Ciné-Théâtre Ultonia. Très vite, il devient l’un des principaux centres de référence culturelle de la ville et de la province, avec des grandes premières de spectacles et de films. Le premier film projeté fut « Les Tuniques Écarlates », avec notamment Gary Cooper.

1953 : Ouverture dans le sous-sol du bâtiment, sur la Gran Vía, la Granja-Cafetería Ultonia, le premier établissement de ce type dans la ville. Cet élégant salon de thé, caractérisé par une décoration art-déco, accueille des bals et de la musique en direct. Il devient un endroit un espace de rencontre unique pour la vie sociale de la ville dans lequel les Géronais profitent de la culture et des loisirs.

1962 : Le jour de la Saint Jean, l’hôtel Ultonia ouvre ses portes. Il propose 45 chambres 3 étoiles et un confort maximal conformément au style de l’époque. Parmi les premiers clients, on dénombre beaucoup de chefs d’entreprise et de voyageurs qui profitent de la situation stratégique de l’hôtel sur l’un des principaux axes de communication de Catalogne.

1976 : La nouvelle direction de l’hôtel Ultonia réalise la première grande rénovation du bâtiment et ses espaces, en adéquation avec l’essor du tourisme dans toute l’Espagne. On refait la décoration et on ajoute de nouvelles installations, comme la climatisation.

2000 : Après une longue carrière et avec l’émergence des multiplexes, le cinéma Ultonia projette son dernier film, « Titanic ». Avec le cinéma se ferme une page de la vie culturelle de la ville qui va rejoindre l’imaginaire collectif des Géronais qui ont profité des principales premières de l’âge d’or du cinéma américain.